B i o g r a p h ie

Né en 1964, Florent Delaunay passe son enfance à Paris entre les studios de la Maison de la Radio, les répétitions de l’Orchestre National où sa mère est violoniste, les cours de flûte que son père donne chez eux ainsi qu'au conservatoire du Vème arrondissement, et ceux que sa grande soeur prend au piano. Tout en observant tout cela, il se passionne pour le dessin.

Il s’oriente vers les arts graphiques à l’Ecole d’Art et d’Architecture de Luminy à Marseille, tandis qu'il travaille sa guitare.

Devenu parallèlement guitariste-interprète au début des années 2000, il se lance dans l'écriture de textes et la composition, affectionnant les registres variés du classique, jazz, fusion, rock et contemporain.

Après quelques années passées comme guitariste de scène, orchestrateur et arrangeur pour les artistes Katy Bolide (Cobalt Production, Marseille) et le chanteur kabyle Zayen (Paris), Florent Delaunay participe au collectif marseillais qui organise en 2009 la première Marche Mondiale pour la Paix et la Non Violence, pour laquelle il écrit l'un des titres du futur documentaire : Marcha Mundial 

 

En 2010 il suit une formation de compositeur pour musique à l’image (CIFAP, Montreuil) sous la direction d'Arnaud de Buchy, Gilles Tinayre et Alain Bedier.

En 2010-2011, le pianiste Julian Getreau interprète à Paris, au Duc des Lombards, ses premiers titres jazz, avec Manuel Marchès (Contrebasse) et Antoine Banville (Drums).

En 2012, il participe au collectif de compositeurs pour l’écriture des musiques de l’album de l’association « Ames nées Zik ». Cette même année, il collabore avec la compagnie de danse Compañía interna de Rosario (Argentine). Le chorégraphe Peter Deno et la danseuse Paula Percivalle lui commandent la musique pour une chorégraphie.

Le travail avec la Compañia Interna se poursuit jusqu'à aujourd'hui, avec l’écriture d’autres musiques servant les ateliers et les recherches des danseurs.

Cette Danza et ces ateliers sont réalisés de nombreuses fois : en Argentine, mais aussi en Bolivie, Brésil, Chili, Mexique, Etats-Unis, ainsi qu’en Hongrie, Grèce, France, Italie, Espagne et en France, à Marseille, Barjols et Toulouse.

De 2014 à 2016, il écrit la musique pour 1 documentaire et deux reportages ; avec l'association Culture Provence Verdon, et le label Argilmusic, il lance l'enregistrement d'un premier CD sorti en août 2017 : "News of the Inner World", interprété par Melody Debono (piano), Roxane Martin (harpe), Karine Porciero (flûte), Fernando Alvarez (hautbois), Ely Zemer (clarinette), Djamel Taouacht (drums), Pascal Gandolfo (Kboards), Miquèu Montanaro (flûtes traditionnelles) et l'orchestre Symphonifilm dirigé par Steve Journey.

Quelques titres de l'album sont sélectionnés en 2018 pour la bande musicale du documentaire A la recherche de cohérence d'Agathe Peyre, projeté en avant-première en février 2019 (Rousset, Montpellier).

L'actualité du projet se trouve sur cette page Facebook


Influences et anecdotes

Ses références musicales :

1975 : The who, Pink floyd, Genesis et Steve Hackett, Mozart, Bizet, Tchaïkowski.

1980 : Lavilliers, Keith Jarrett, Sting, Alan Parsons Project, Michael Franks, Beethoven, Bach, Barbara Streisand.

1990 : Nougaro, Bashung, Pat Metheny, Nando Lauria, Bill Evans, Antonio Carlos Jobim, Ennio Morricone, Astor Piazzolla.

2000 : Lisa Gerrard, Barbara, John Williams, Alan Silvestri, René-Marc Bini, Chostakovitch, Prokofiev, Gurdjieff.

Les films qu'il revoit périodiquement :

2001 l'Odyssée de l'espace (1968) ; Gandhi (1982) ; 2010 l'Odyssée II (1984) ; Hombre mirando al sudeste (1987) ; Le fugitif (1993) ; Fraise et chocolat (1994) ; Le Jardin de Celibidache (1996) ; Contact (1997) ; Erin Brockovich (2000).

Les livres qu'il n'arrête pas de relire :

Le rapport Tokarev - Salvatore Pulledda ;

Sentido del no sentido - Dario Ergas ;

Le jour du Lion ailé - Silo

© florent delaunay 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now